EDYA BLOG

La pérennité de la boucle à eau chaude

24 février 2022 | antitartre & desemboueur

Bien concevoir une boucle à eau chaude, ce n'est pas suffisant pour en assurer la pérennité à moyen terme.

Sa pérennité sera assurée si, et seulement si la qualité de l’eau qui circule est prise en considération.


1ere source de confort - 75% des dépenses d'énergie


L’eau qui circule dans les bâtiments ne se voit pas, et pourtant elle est présente partout dans les sols et dans les murs.
En circulant, elle a un impact direct sur :
=> la consommation énergétique
=> les coûts d’exploitation
=> le confort des occupants
=> la valeur du bâtiment à terme


15 à 40% de surconsommation d’énergie : un enjeu environnemental


  • Savez-vous que 2 mm de dépôt de tartre dans un circuit d’eau chaude, c’est 15% de transfert de chaleur perdu ?
  • Savez-vous qu’un circuit de chauffage emboué peut perdre jusqu’à 40% de rendement ?

  • Le chauffage et l’eau chaude représentent 75% de la consommation énergétique d’un bâtiment.

    1 réacteur nucléaire dédié au tartre et aux boues


    Des coûts d’exploitation à maîtriser : un enjeu économique


    Les dépôts de tartre et de boues sont également responsables de nombreux dysfonctionnements allant jusqu’à la panne et/ou la casse de matériel.

    Les dysfonctionnements sur la boucle à eau chaude : 1er poste de coût d'exploitation

    - les charges se multiplient :
    déplacements, pannes, remplacement de pièces
    - les occupants vivent dans l'inconfort : pannes d'eau chaude et/ou de chauffage

    Dysfonctionnements dus à une qualité d'eau non maîtrisée


    En effet, intervenir pour un dépannage de chauffage ou d’eau chaude sanitaire, c’est un déplacement sur site, mais aussi des remplacements de pièces, détartrages, rinçages, désembouages.

    Les équipements vieillissent rapidement et nécessitent d'autant plus d'interventions, mais les conséquences ne s’arrêtent pas là.

    C’est l’ensemble de l’installation, et notamment les canalisations qui perdent du débit au fil des années, compromettant la pérennité même du bâtiment.


    La maîtrise de la qualité d’eau : des enjeux majeurs et multiples


    Ainsi, la pérennité de la boucle à eau chaude passe bien par la prise en compte de la qualité de l’eau.
    Il existe aujourd’hui plusieurs moyens de préserver la boucle d’eau chaude.

    - Protéger l’eau chaude sanitaire des dépôts de tartre :
    Solutions contre le tartre ? On vous guide dans vos choix !

    - Protéger le circuit de chauffage :
    Je demande mon guide de préconisation en circuit fermé



    Corine BERTOSSA
    Directrice
    14 ans d'expertise des circuits d'eau à votre service

    Une question ?

    Notre support technique est à votre service
    04 72 25 28 85

    Service technique

    Contactez-nous

    Partager cet article

    EDYA sur Linked In EDYA sur Facebook
    Retour au blog